SUN / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Tous droits réservés
Projet

Enseigner en salle de créativité

Construire son environnement documentaire numérique

Composante : Histoire de l’art et archéologie (EHAAS - UFR 03)
Porteur de projet : Barbara SÉMEL
Public : L2 — Culture et compétences numériques
Période : 2018-2019 et suivantes

 

Des espaces pour stimuler les interactions :
« Pouvoir changer de salle et disposer, pour certaines séances, d’un espace aménagé avec des tables mobiles constitue un environnement stimulant pour les étudiants et dynamise les travaux collectifs ».
Barbara SÉMEL

Dispositif mis en œuvre

L’enseignement a lieu en présentiel, en grande partie dans la salle équipée du PMFLab. Cette salle dédiée à l’expérimentation dispose de tables et chaises mobiles, d’un écran interactif, d’un vidéoprojecteur, et d’un outil Clickshare qui permet aux étudiants de partager les contenus de leurs ordinateurs personnels sur les deux grands écrans communs de la salle.
Trois séances en présentiel sont programmées dans cette salle pour chacun des groupes. La première séance au PMF Lab est consacrée à la cartographie d’un article Wikipédia en binôme. Après cette première phase d’approche théorique et réflexive, les étudiants sont invités, lors d’une séance à mi semestre, à réaliser un site web en binôme qui traite d’un sujet de leur choix et qui présente en même temps leur travail de recherche documentaire (réalisation d’une webographie commentée). Une séance, parmi les dernières du semestre consiste en une évaluation par les pairs des sites web en cours de réalisation. Les autres séances du semestre ont lieu dans des salles informatiques ou au SCD. Ce changement d’environnement apporte un rythme à cette séquence pédagogique très scénarisée proposant des activités structurées et variées.

Objectifs et modalités d’évaluation

L’objectif est d’amener les étudiants à comprendre le fonctionnement et les enjeux de la recherche d’information dans un environnement numérique et de la publication sur le web via des outils de type CMS (content management system). Le scénario pédagogique veut également les amener à expérimenter le travail de lecture et d’écriture collaborative avec des phases d’analyse en commun et des phases de production à plusieurs mains.
Les modalités d’évaluation tiennent compte des acquis des étudiants en termes de savoir, savoir-faire, savoir-être. Les résultats attendus concernent donc aussi bien les travaux produits que les compétences acquises et les comportements observés. Une démarche d’évaluation par les pairs est mise en place avec l’assistance du Service des usages numériques. Celui-ci a su apporter des réponses concrètes notamment sur la question pratique de la répartition des travaux à évaluer.

Bilan

Les espaces paramétrables favorisent très clairement le travail de groupe et les échanges. Les étudiants se sont vraiment pris au jeu du dialogue préférant nettement les interactions en direct aux rétroactions asynchrones sur des documents déposés en ligne. Les actions sortant de l’ordinaire telles que l’élaboration de cartes mentales et l’évaluation par les pairs sont des facteurs de motivation. Le fait que l’espace de cours varie et soit, pour chaque séance, adapté à l’activité permet de rompre l’ennui et de réduire les attitudes passives.
Il faut noter toutefois quelques difficultés pour l’enseignant à travailler dans une salle très outillée. L’accompagnement et l’assistance d’une personne maîtrisant la salle permettent de se concentrer sur le cours sans se perdre dans les contraintes matérielles, mais lorsqu’on est seul, il est vraiment préférable d’éviter la mobilisation de dispositifs techniques trop complexes.
La logistique est importante pour l’organisation du travail de groupe et il est nécessaire de préparer l’espace en amont pour que la séance se déroule de manière fluide.
Globalement le bilan est très positif : les objectifs pédagogiques ont été atteint par la majorité des étudiants et le scénario sera reconduit l’année suivante avec quelques aménagements.

Pour en savoir plus

Sémel, Barbara. « Wikipédia a-t-elle droit de cité à l’université ? » In Wikipédia, objet de médiation et de transmission des savoirs, édité par Lionel Barbe et Marta Severo, 93 112. Intelligences numériques. Nanterre: Presses universitaires de Paris Nanterre, 2021. http://books.openedition.org/pupo/15125.

Sémel, Barbara. « Le rapport des étudiant.es aux sources documentaires nativement numériques ». Balisages. La revue de recherche de l’Enssib, no 1 (24 février 2020). https://doi.org/10.35562/balisages.340.

Actualités liées